Pourquoi pas la vie / Coline Pierré

Londres, 1963, Sylvia Plath tente de se suicider. Elle échoue et son mari découvre ce qu’elle projetait de faire. Le roman raconte ainsi ce qu’il se serait passé si cette écrivaine et poète n’était pas morte. Après un début plutôt sombre, la vie du personnage principal reprend des couleurs progressivement. C’est original et plaisant àLire la suite « Pourquoi pas la vie / Coline Pierré »

Décomposée / Clémentine Beauvais

Tout part d’un poème de Charles Baudelaire dans Les Fleurs du mal : « Une charogne ». « Rappelez-vous l’objet que nous vîmes, mon âme,Ce beau matin d’été si doux :Au détour d’un sentier une charogne infâmeSur un lit semé de cailloux, Les jambes en l’air, comme une femme lubrique, Brûlante et suant les poisons, Ouvrait d’une façon nonchalante etLire la suite « Décomposée / Clémentine Beauvais »

Toucher la terre ferme / Julia Kerninon

« Devenir mère, être une femme » Avec ce témoignage, on entre dans l’intimité de Julia Kerninon. Comme dans un journal intime, elle se livre avec son franc-parler et sans tabou. Elle raconte son accouchement, sa dépression post-partum. Ensuite elle bascule sur des moments de sa vie : la fuite du domicile parental, son histoire avec un hommeLire la suite « Toucher la terre ferme / Julia Kerninon »

Ne t’arrête pas de courir / Mathieu Palain

Mathieu Palain est journaliste. Il décide d’écrire une lettre à Toumany Coulibaly, athlète français en prison pour des vols. Ils ont le même âge, viennent de banlieues proches. Il se demande comment un jeune homme voué à une carrière de sportif de haut niveau, qui vient de gagner une médaille peut enchaîner avec le braquageLire la suite « Ne t’arrête pas de courir / Mathieu Palain »

Mon mari / Maud Ventura

Un premier roman drôle, multi-sélectionné par des prix littéraires, publié par les éditions L’Iconoclaste, avec un bandeau d’Amélie Nothomb qui dit que c’est « un délice irrésistible », bref je n’ai pas tergiversé très longtemps avant de le commander. Mais je dois dire que le personnage principal m’a un peu agacée à ne parler que de sonLire la suite « Mon mari / Maud Ventura »

Seule en sa demeure / Cécile Coulon

Décidément j’aime tout ce qu’écrit et publie Cécile Coulon. Bref, une auteure chouchou que ce soit en poésie ou en roman. En cette rentrée littéraire, elle nous offre un nouveau roman paru le 19 août et un recueil de poésie à paraître fin octobre. J’avais apprécié « Une bête au paradis », je me réjouissais donc deLire la suite « Seule en sa demeure / Cécile Coulon »

Mes 18 exils / Susie Morgenstern

Mais quel bonheur de voir Susie Morgenstern ! Que ce soit en vrai ou en visio, elle apporte toujours avec elle sa bonne humeur, son humour et son merveilleux accent américain. J’ai eu la chance de la rencontrer il y a quelques années au salon du livre de Colmar lors d’une dédicace. Si vous ne laLire la suite « Mes 18 exils / Susie Morgenstern »

Des diables et des saints / Jean-Baptiste Andrea

Quel plaisir de retrouver la plume de Jean-Baptiste Andrea. C’est l’un de mes auteurs chouchous. Au début du roman, le lecteur fait connaissance avec Joseph. Il préfère qu’on l’appelle Joe. Ce vieil homme joue du piano dans les gares et les aéroports, uniquement du Beethoven. Ces pianos mis à disposition du public dans les halls.Lire la suite « Des diables et des saints / Jean-Baptiste Andrea »

Comme des frères / Claudine Desmarteau

Raphaël 22 ans raconte son enfance puis son adolescence couleur grise/pluie/tristesse. Tout commence au collège, quand avec sa bande de copains ils se moquent de Quentin/« Queue de rat » à cause de sa coiffure, une petite mèche de cheveux à la base arrière du crâne qui ressemble à une queue de rat. Les moqueries et leLire la suite « Comme des frères / Claudine Desmarteau »

Cinq dans tes yeux / Hadrien Bels

L’auteur nous plonge dans le Marseille des années 90. Le narrateur est surnommé Stress, un petit blanc. Ce jeune nous raconte avec son franc-parler sa vie dans un quartier, « le Panier ». Un portrait haut en couleur dans un langage imagé et poétique, avec humour et autodérision. Connaissez-vous le mot « venants » ? Il désigne les « bobos » àLire la suite « Cinq dans tes yeux / Hadrien Bels »