Les fils du pêcheur / Grégory Nicolas

Les fils du pêcheur / Grégory Nicolas L’auteur cite en exergue le roman de Sébastien Japrisot, « L’été meurtrier », et je me dis déjà que ce roman promet ! Ensuite, vient l’incipit : « Je ne sais pas pourquoi il a décidé de l’appeler Ar c’hwil. Je ne le lui ai jamais demandé. On prononce « arwil ». Si on veutLire la suite « Les fils du pêcheur / Grégory Nicolas »

Avant le jour / Madeline Roth

Ce roman fait 75 pages. Il est court, trop court, mais tellement beau. La narratrice a prévu de partir avec Pierre quelques jours en amoureux en Italie, à Turin, leur premier voyage ensemble. Cela fait 4 ans que leur relation dure. Mais il annule au dernier moment par SMS. Sa femme vient de perdre sonLire la suite « Avant le jour / Madeline Roth »

La familia grande / Camille Kouchner

Le début du livre est écrit avec des phrases courtes, sèches. J’ai eu un peu de mal à entrer dedans. Camille Kouchner donne d’abord des éléments pour comprendre qui sont les membres de sa famille et la période où elle a grandi. La familia grande c’est la famille mais aussi les amis qui gravitent autourLire la suite « La familia grande / Camille Kouchner »

Over the rainbow / Constance Joly

Constance raconte l’histoire de son père, Jacques. Elle a essayé de se mettre à côté de lui, au plus proche et non à sa place. Elle a comblé les silences pour nous offrir cette autofiction romancée. En 1968, les parents de Constance quittent Nice pour habiter à Paris. Ils sont tous les deux professeurs. Là-bas,Lire la suite « Over the rainbow / Constance Joly »

Mon père, ma mère, mes tremblements de terre / Julien Dufresne-Lamy

Charlie, un ado, nous raconte les tremblements de terre de sa famille. Le premier est arrivé pendant son année de 4ème, sa mère avait organisé des vacances dans un camping à Noirmoutier. Un soir, dans la tente, son père leur a dit sa « dysphorie du genre », sa « transidentité » ou son « trouble de l’identité de genre ».Lire la suite « Mon père, ma mère, mes tremblements de terre / Julien Dufresne-Lamy »

Avant elle / Johanna Krawczyk

Carmen a 36 ans. Elle est maîtresse de conférence à l’Institut des Hautes Etudes de l’Amérique Latine (IHEAL). Elle est en dépression depuis que son père est décédé, emportant avec lui toutes les réponses qu’elle a toujours espérées avoir un jour. C’était il y a un peu plus d’un an. Sa mère s’est suicidée quandLire la suite « Avant elle / Johanna Krawczyk »

La beauté du ciel / Sarah Biasini

Voici le premier roman de l’actrice et écrivaine Sarah Biasini, fille de Romy Schneider et Daniel Biasini. Si comme moi vous aimez les récits intimes, ce livre devrait vous plaire. Sarah Biasini, 40 ans et jeune maman, écrit ce roman à l’intention de sa fille, Anna. Une grossesse voulue et désirée mais qui a étéLire la suite « La beauté du ciel / Sarah Biasini »

Le dernier testament de Maurice Finkelstein / Sophie Delassein

Quand j’ai vu passer ce titre proposé dans le cadre d’une masse critique privilégiée de Babelio, je n’ai pas résisté longtemps. Présenté comme un roman drôle, c’est exactement ce que j’avais envie de lire à ce moment-là. J’ai donc tenté ma chance et je me suis inscrite. J’ai été sélectionnée avec d’autres lecteurs pour recevoirLire la suite « Le dernier testament de Maurice Finkelstein / Sophie Delassein »

Batailles / Alexia Stresi

J’avais adoré son précédent roman, « Looping », paru en 2017. Un magnifique portrait de femme avec une belle plume au souffle romanesque. Mais quelle déception pour ce roman ! Peut-être ai-je eu trop d’attentes sur ce livre ? Le roman mêle un fait divers à l’histoire de Rose dont la mère disparaît du jour au lendemain en luiLire la suite « Batailles / Alexia Stresi »

Le parfum des fleurs la nuit / Leïla Slimani

Ce n’est pas le premier livre de la collection « Ma nuit au musée » que je lis, mais j’ai été totalement happée par celui-ci. Je crois que Leïla Slimani est en train de devenir l’une de mes auteures chouchous. Leïla a rendez-vous avec son éditrice. Mais elle veut se concentrer sur son manuscrit en cours etLire la suite « Le parfum des fleurs la nuit / Leïla Slimani »