Le guerrier de porcelaine / Mathias Malzieu

Mathias Malzieu nous offre un très beau roman intime. Voici l’histoire romancée de sa famille ou celle de son père, Mainou. En 1944, la mère du narrateur meurt en couche à Montpellier. Son père le confie alors à sa grand-mère maternelle. Direction la ferme-épicerie, la Frohmühle, en Lorraine, à côté de Bitche. Avec l’aide deLire la suite « Le guerrier de porcelaine / Mathias Malzieu »

Enfant de salaud / Sorj Chalandon

Voici un roman bouleversant d’un auteur que j’aime beaucoup. Une quête de vérité, où Sorj Chalandon enquête sur le passé trouble de son père. A-t-il été du côté des Allemands pendant la seconde guerre mondiale ? A-t-il été un SS ? De nombreuses questions l’assaillent depuis que son grand-mère paternel lui a lâché cette phrase : « Un jour,Lire la suite « Enfant de salaud / Sorj Chalandon »

Le parfum des cendres / Marie Mangez

Voici un premier roman qui se démarque dans cette rentrée littéraire. Il se situe quelque part entre le roman de Süskind, « Le Parfum », et la série TV « Six feet under ». Bienvenue dans le monde de Sylvain Bragonard, thanatopracteur ou embaumeur si vous préférez. Bienvenue… enfin il faut le dire vite, car il n’est pas trèsLire la suite « Le parfum des cendres / Marie Mangez »

La carte postale / Anne Berest

Ce roman est tiré d’une histoire vraie, celle d’Anne Berest et de sa famille. Sa mère reçoit en 2003 une mystérieuse carte postale comportant uniquement quatre prénoms : Ephraïm, Emma, Noémie, Jacques. Qui a bien pu envoyer cette carte ? Elle crée un malaise. Personne ne sait quoi en faire et finalement Lélia, la mère d’Anne, laLire la suite « La carte postale / Anne Berest »

Blizzard / Marie Vingtras

Je ne peux que confirmer tout ce qui a déjà été dit sur ce très bon premier roman de la rentrée littéraire. Le résumer est difficile sans divulgâcher, donc je ne peux que vous conseiller de le lire ! Le point de départ du roman est une jeune femme, Bess, qui sort dans le blizzard avecLire la suite « Blizzard / Marie Vingtras »

Le silence qui cache la forêt / Marie Sélène

Ce roman était dans ma PAL (pile à lire) depuis quelques semaines, relégué au plus bas de la pile avec la rentrée littéraire, c’est un VLEEL (Varions les éditions en live) qui l’a fait remonter en première position ! Cette rencontre du 12 septembre était dédiée aux éditions Gorge bleue, petite maison d’édition indépendante strasbourgeoise. LaLire la suite « Le silence qui cache la forêt / Marie Sélène »

L’évanouissement de Marie / Natacha Sadoun

Ce court roman raconte l’histoire de Marie, une jeune femme qui vient d’apprendre que son mari, Paul, a eu un accident et se trouve dans le coma. On ne sait pas quand il sortira de ce coma ni les séquelles. Le monde de Marie s’effondre. Elle ne veut plus voir personne, fait le vide autourLire la suite « L’évanouissement de Marie / Natacha Sadoun »

Seule en sa demeure / Cécile Coulon

Décidément j’aime tout ce qu’écrit et publie Cécile Coulon. Bref, une auteure chouchou que ce soit en poésie ou en roman. En cette rentrée littéraire, elle nous offre un nouveau roman paru le 19 août et un recueil de poésie à paraître fin octobre. J’avais apprécié « Une bête au paradis », je me réjouissais donc deLire la suite « Seule en sa demeure / Cécile Coulon »

Soleil amer / Lilia Hassaine

Un magnifique roman de la rentrée littéraire à paraître le 19 août 2021. Une belle plume pour traiter de sujets graves, l’histoire de cette famille est tragique et représentative d’une génération. Le roman se déroule des années 60 aux années 80. A l’instar du roman de Faïza Guène, Lilia Hassaine dépeint une génération d’immigrés venusLire la suite « Soleil amer / Lilia Hassaine »

Les fils du pêcheur / Grégory Nicolas

Les fils du pêcheur / Grégory Nicolas L’auteur cite en exergue le roman de Sébastien Japrisot, « L’été meurtrier », et je me dis déjà que ce roman promet ! Ensuite, vient l’incipit : « Je ne sais pas pourquoi il a décidé de l’appeler Ar c’hwil. Je ne le lui ai jamais demandé. On prononce « arwil ». Si on veutLire la suite « Les fils du pêcheur / Grégory Nicolas »