Le guerrier de porcelaine / Mathias Malzieu

Mathias Malzieu nous offre un très beau roman intime. Voici l’histoire romancée de sa famille ou celle de son père, Mainou. En 1944, la mère du narrateur meurt en couche à Montpellier. Son père le confie alors à sa grand-mère maternelle. Direction la ferme-épicerie, la Frohmühle, en Lorraine, à côté de Bitche. Avec l’aide deLire la suite « Le guerrier de porcelaine / Mathias Malzieu »

Comme nous existons / Kaoutar Harchi

Kaoutar Harchi est sociologue. Elle a grandi à Strasbourg dans les années 90, issue de parents immigrés d’origine marocaine, Hania et Mohamed. Ils l’aiment et se tuent au travail pour pouvoir lui offrir une autre vie. Au lieu de l’inscrire à l’école du quartier, ils vont l’envoyer dans des écoles catholiques pour la préserver deLire la suite « Comme nous existons / Kaoutar Harchi »

Élise sur les chemins / Bérengère Cournut

Voici un roman atypique. Il est écrit en vers libres, comme un long poème, sans point, qui n’est pas sans rappeler le livre de Marie Testu également publié aux éditions du Tripode (mon éditeur chouchou). Bérengère Cournut est une écrivaine dont j’apprécie beaucoup la plume. Elle s’inspire ici de Jacques Elisée Reclus, géographe et écrivainLire la suite « Élise sur les chemins / Bérengère Cournut »

Mise à feu / Clara Ysé

J’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire et comprendre dans quel monde évoluaient les personnages. Et puis je me suis laissée prendre par l’écriture de Clara Ysé, chanteuse qui publie son premier roman. J’ai accepté de ne pas tout comprendre et de me laisser porter par les mots. Ce roman a unLire la suite « Mise à feu / Clara Ysé »

Paternoster / Adrien Girard

Gaspard reçoit un appel téléphonique. Il doit se rendre au chevet de son père sur l’île de la Réunion. Il a fait un AVC et se trouve dans le coma. Direction Saint-Denis et son CHU. C’est Ana, l’ex-femme de son père qui l’accueille avec Léo son jeune demi-frère. Entre gêne et non-dits, une routine seLire la suite « Paternoster / Adrien Girard »

S’adapter / Clara Dupont Monod

Alerte coup de cœur ! Ça faisait longtemps que je n’avais pas pris autant de notes et recopié autant d’extraits d’un roman ! Bref ce roman m’a beaucoup plu ! Ce sont les pierres d’un mur qui nous racontent l’histoire d’une famille. « Nous les pierres rousses de la cour, qui faisons ce récit, nous nous sommes attachées auxLire la suite « S’adapter / Clara Dupont Monod »

Un tesson d’éternité / Valérie Tong Cuong

Un nouveau roman de Valérie Tong Cuong est toujours une bonne nouvelle. Avant sa parution, je me réjouissais déjà de retrouver sa plume, certaine de lire une histoire qui me toucherait en plein cœur, comme ses autres romans. Bref, une autrice chouchou ! Je n’ai pas été déçue. Une fois commencé, impossible de lâcher ce roman.Lire la suite « Un tesson d’éternité / Valérie Tong Cuong »

Premier sang / Amélie Nothomb

Mon rituel depuis 20 ans, lire le nouveau roman d’Amélie Nothomb avec mon conjoint. C’était le sujet de notre conversation lors de notre rencontre <3, chabadabada ! C’est toujours un bonheur de retrouver la plume d’Amélie. Celui-ci est plus personnel puisqu’elle raconte l’enfance de son père en Belgique. Elle lui rend hommage suite à son décèsLire la suite « Premier sang / Amélie Nothomb »

Un fils sans mémoire / Valentin Spitz

« Ce livre raconte cette histoire. Comment un fils est parvenu à aimer son père. » Valentin Spitz, dans un récit intime, nous parle de sa famille et plus particulièrement de l’absence de son père. « Je me suis souvent demandé dans ma vie comment expliquer l’absence. Enfant, je pensais que c’était ma faute. Que j’étais un mauvaisLire la suite « Un fils sans mémoire / Valentin Spitz »

Les vermeilles /Camille Jourdy

Jo est une petite fille qui part pique-niquer avec son père et sa belle-famille. Ils forment une famille recomposée et Jo ne le supporte pas. Elle décide de fuguer et s’enfuit dans la forêt. Elle rencontre un drôle de couple, deux petits êtres juchés sur un cheval miniature. Elle va les suivre et découvrir d’autresLire la suite « Les vermeilles /Camille Jourdy »