Ne t’arrête pas de courir / Mathieu Palain

Mathieu Palain est journaliste. Il décide d’écrire une lettre à Toumany Coulibaly, athlète français en prison pour des vols. Ils ont le même âge, viennent de banlieues proches. Il se demande comment un jeune homme voué à une carrière de sportif de haut niveau, qui vient de gagner une médaille peut enchaîner avec le braquage d’un magasin de téléphones mobiles. Une énigme qu’il tentera de résoudre avec le lecteur, en enquêtant à la manière d’un journaliste.

Toumany met un an à lui répondre et lui donne son accord pour le rencontrer. Mathieu Palain se rendra toutes les semaines au parloir pour échanger avec lui. Il détaille toute la vie de Toumany et ses délits. Ça en est vertigineux.

En prison, Toumany continue de s’entraîner. Il court tous les jours, comme s’il allait sortir rapidement et retourner sur la piste des championnats et des jeux olympiques. Sa famille ne vient pas le voir, seul Mathieu tel un ami est fidèle au rendez-vous. Il rencontre également ses anciens entraîneurs qui le décrivent comme un jeune homme attachant, talentueux.

Toumany est père de quatre enfants. Va-t-il réussir à grandir et assumer son rôle ? Arrivera-t-il à réfréner ses pulsions et arrêter de voler ? Est-ce que ses séances avec une psychologue l’aideront à sortir de cette spirale infernale ?

Mathieu Palain s’interroge sur son propre parcours, son obsession pour la prison et se livre au lecteur. Une amitié naît entre eux. Une belle réflexion, très humaine et humble, toute en sincérité.

J’avais aimé son premier roman, « Sale gosse », je n’ai donc pas hésité à lire ce second qui oscille entre roman et portrait journalistique. J’aime beaucoup son écriture et son propos original, je continuerai à suivre ce jeune auteur. En plus je n’ai jamais été déçue par un livre publié par les éditions de l’Iconoclaste !

Ce roman a été couronné par plusieurs prix : Prix Blù 2021, Prix du Roman News 2021, Prix Interallié 2021 et le Prix du roman des étudiants France Culture-Télérama 2022.

Note : 4 sur 5.

« Je voulais qu’il change. Qu’il s’en sorte. Qu’il arrête de voler et qu’il devienne champion olympique. Je rêvais. Je refusais de voir une réalité que pourtant il ne me cachait pas. »

Un avis sur « Ne t’arrête pas de courir / Mathieu Palain »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :