Il n’y a pas de Ajar / Delphine Horvilleur

Le titre est tout simplement magnifique. Quel jeu de mots ! Le ton est déjà donné. Dans une préface assez importante, 25 pages, Delphine Horvilleur explique sa fascination et son admiration pour Romain Gary. Puis dans un monologue d’une cinquantaine de pages, elle fait parler le fils imaginaire d’Émile Ajar. Puisque Émile Ajar est Romain Gary,Lire la suite « Il n’y a pas de Ajar / Delphine Horvilleur »

Un homme sans titre / Xavier Le Clerc

Dans ce récit intime, Xavier Le Clerc retrace la vie de son père à partir d’articles d’Albert Camus sur l’Algérie, notamment sur la famine en 1939 en Kabylie. Il imagine la pauvreté, la faim, le froid et le labeur imposés très tôt à son père. Puis le déracinement lorsqu’il part travailler en France, notamment àLire la suite « Un homme sans titre / Xavier Le Clerc »

Beyrouth-sur-Seine / Sabyl Ghoussoub

L’auteur est né à Paris en 1988. Ses parents ont immigré du Liban avec sa grande sœur, Yala, en 1975. Il est obsédé par ce pays dans lequel il n’est pas né mais baigne dans la culture par ses parents qui ont recréés une sorte de Beyrouth à Paris. Il décide d’interviewer ses parents pourLire la suite « Beyrouth-sur-Seine / Sabyl Ghoussoub »

Sur l’épaule des géants / Laurine Roux

illustré par les gravures d’Hélène Bautista Une autrice doublée d’une maison d’édition chouchou, c’était impossible pour moi de manquer ce roman. En plus, je trouve que c’est une lecture idéale en cette période de fête. Imaginez-vous confortablement installés prêt d’un bon feu de bois avec une tasse de thé et une assiette de bredele avecLire la suite « Sur l’épaule des géants / Laurine Roux »

Corps à corps / Arielle Sibony

Voici un premier roman fort et puissant sur le corps, la féminité, la maternité, la maladie et la mort. Rien de très gai je vous l’accorde, mais il est très bien écrit. La structure repose sur les lettres de deux sœurs. L’une est atteinte d’une sclérose en plaques et perd peu à peu l’usage deLire la suite « Corps à corps / Arielle Sibony »

Les échassiers / Isabelle Aupy

Ce livre tête-bêche est très original. Vous avez deux histoires voire trois car le livre peut être lu d’un côté ou de l’autre, ou encore en alternant les chapitres des deux côtés. Soit deux histoires autonomes et interdépendantes publiées par les excellentes éditions du Panseur que j’aime beaucoup. Pour ma part, j’ai commencé par l’histoireLire la suite « Les échassiers / Isabelle Aupy »

Un chien à ma table / Claudie Hunzinger

Sophie Huizinga vit avec Grieg à l’écart, dans la forêt vosgienne, au lieu-dit « Les bois-bannis ». Loin de la foule et de la folie des villes, ils vivent de peu et en harmonie avec la nature. Ils lisent beaucoup et Sophie écrit. Elle est écrivaine. De temps en temps elle part pour une rencontre organisée parLire la suite « Un chien à ma table / Claudie Hunzinger »

Les prix littéraires de l’automne 2022

Tous les lauréats sont désormais connus. L’occasion de faire rapidement le point sur les prix et de voir ceux que j’ai lus ainsi que mes prochaines lectures ! Comme chaque année, je constate que je suis davantage sur la même longueur d’onde que les lycéens. Je préfère souvent leur choix à celui de leurs aînés,Lire la suite « Les prix littéraires de l’automne 2022 »

Vivre vite / Brigitte Giraud

Brigitte Giraud met en vente la maison qu’elle avait achetée avec son mari juste avant qu’il meurt dans un accident de moto. Ce roman autobiographique est l’occasion de « faire le tour de la question » ou son deuil. Chaque titre de chapitre commence par « Si… ». Elle égrène ainsi les suppositions, ce qui aurait pu changer leLire la suite « Vivre vite / Brigitte Giraud »

L’archiviste / Alexandra Koszelyk

Un nouveau roman d’une autrice chouchou, je n’ai pas résisté longtemps. En plus VLEEL a eu la bonne idée d’organiser une rencontre avec Alexandra Koszelyk et ce fut un régal de l’écouter. Le roman se déroule en Ukraine, en temps de guerre. L’identité de l’ennemi et occupant n’est jamais mentionnée. Le personnage principale s’appelle K.Lire la suite « L’archiviste / Alexandra Koszelyk »