Lettres perdues / Jim Bishop

Iode, un garçon attend une lettre de sa mère avec impatience. Aviatrice, elle est partie il y a longtemps et lui a promis de lui envoyer l’adresse où la rejoindre. Depuis il désespère et interroge le facteur tous les jours.

Il faut préciser que dans ce monde les humains et les poissons vivent ensemble. Certains poissons usant d’une technologie pour se mouvoir comme les humains sur terre.

Iode vit au bord de l’eau dans une petite cabane sur pilotis. Il est toujours accompagné d’un oiseau, un pélican, qui répond « oui » à toutes ses questions.

Un jour Iode n’en peut plus d’attendre et décide de partir au bureau de poste en ville. Il part à bord de sa petite voiture verte et sur la route il rencontre une jeune femme, Frangine. Il s’arrête pour faire monter l’autostoppeuse et son étrange mallette. Et puis rien ne va se passer comme prévu… surtout quand l’incompétence d’un policier s’y mêle. Plongez dans une aventure pleine de rebondissements, avec des mafieux et des agents secrets !

Jim Bishop nous offre un bel univers coloré et loufoque. Quelle inventivité ! J’ai adoré le passage avec les poisson-clowns, très drôle. Les dessins et les couleurs sont magnifiques. Cette BD est pleine d’onirisme. Elle rappelle celles de Miyazaki. Et sans vouloir trop en dévoiler sur le thème, j’ai été très émue par l’histoire.

Bref, un Prix BD Lecteurs.com amplement mérité ! Bravo à Jim Bishop.

Note : 5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :