Un monde en fragments / Pierre Barré

Un petit roman, 57 pages, pour tenter d’entrer dans la tête d’un homme ayant un subit un traumatisme psychologique. Un tour de force, un pari, que l’auteur a très bien réussi, avec poésie. Certes le lecteur ne comprend pas tout de suite l’univers dans lequel il est entré mais au fur et à mesure Pierre Barré nous donne quelques clés et indices.

La mise en page est soignée comme pour le précédent roman paru aux éditions de l’Atteinte, toujours par l’Atelier AAAAA. Un bel objet comprenant une gravure d’un paysage et d’un crocodile sur la couverture et reprise dans les pages du livre.

Êtes-vous prêt à tenter cette expérience de lecture ?

Moi je ne le regrette pas et j’attends avec impatience la prochaine publication, prévue en avril, de cette jeune maison d’édition indépendante basée à Metz.

Pour en savoir plus, allez faire un tour sur le site de l’Atteinte !

« La plus grande folie est d’imaginer savoir. »

A voir également, une vidéo France 3, coup de cœur d’un libraire pour ce roman : https://www.facebook.com/watch/?v=535630533550833

Note : 4 sur 5.

Incipit :

« Je ne parle plus la langue des hommes.
Des bouches voraces s’ouvrent et mordent
dans les corps des choses. Claquements
de dents et autres pantomimes inaugurent
et closent le festin.
Pour finir la chose gît dans le lit d’une carie,
remâchée, exsangue. »

« Et j’entends à présent mille voix familières conter
la fiction de mon existence. Et j’en entends
mille autres les prier de se taire. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :