Mise à feu / Clara Ysé

J’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire et comprendre dans quel monde évoluaient les personnages. Et puis je me suis laissée prendre par l’écriture de Clara Ysé, chanteuse qui publie son premier roman. J’ai accepté de ne pas tout comprendre et de me laisser porter par les mots.

Ce roman a un côté fantastique. Il s’ouvre avec une mère appelée l’Amazone et ses deux enfants, Nine et Gaspard. Ils ont un animal avec lequel ils communiquent et qui fait partie intégrante de la famille, une pie nommée Nouchka. Un soir de fête, leur maison brûle. Les enfants sont ensuite confiés à leur oncle, le Lord. Un homme violent, porté sur l’alcool. Gaspard n’a pas confiance en lui et le voit comme une menace surtout pour sa petite sœur. Ils l’évitent au maximum et s’enferment dans leur chambre. De temps en temps ils reçoivent une lettre de leur mère. Elle leur dit qu’elle prépare la maison pour leur retour. Quand les travaux seront terminés, ils pourront revenir habiter avec elle. Pendant 8 ans, ils reçoivent régulièrement ces lettres et les lisent ensemble selon un rituel.

On les voit grandir sans repère, évoluer, tenir tête à leur oncle. Un groupe de jeune gens gravite autour d’eux.

Je ne vous en dirais pas plus sur ce roman initiatique pour ne pas divulgâcher. On a l’impression de se trouver parfois dans un conte avec cette pie qui communique avec eux et les protège. C’est tout sauf un roman classique, et il peut dérouter certains lecteurs par son univers singulier.

Ce n’est pas un coup de cœur pour moi, mais j’ai trouvé l’écriture vraiment très intéressante, poétique et onirique. Une nouvelle voix en littérature française est née. A suivre.
Clara Ysé a reçu le prix littéraire de la vocation 2021.

Note : 3 sur 5.

Incipit :

« Avant mes six ans, c’est le soleil.
Quelque chose de pur, de frais, de vivant.
Gaspard, l’Amazone, Nouchka et moi. Unis.
Jusqu’à l’incendie.
Gaspard, mon frère, mon aîné de deux ans.
Il portait des lunettes rondes et vivait dans un univers parallèle, dont l’Amazone, Nouchka et moi avions la clé. »

Un avis sur « Mise à feu / Clara Ysé »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :