Encabanée / Gabrielle Filteau-Chiba

Lassée par sa vie, Anouk décide de partir vivre seule dans une cabane au milieu de la forêt, en hiver, sans eau courante ni électricité. Elle quitte donc son confort à Montréal pour le Kamouraska. L’hiver est rude et la neige haute. Elle a froid, très froid. Elle alterne son journal avec des listes très drôles ou poétiques, exemples : « phrases pour ne pas sombrer dans la folie », « choses à ne pas oublier la prochaine fois… », « qualités requises pour survivre en forêt », « choses que j’aimerais conserver en pot », souhaits, questions existentielles, gratitudes, etc.

A la fin le lecteur français trouvera un glossaire pour l’aider à comprendre certaines expressions québécoises.

Un jour où elle fend du bois, elle se blesse à la joue. Elle cherche un remède dans la nature et mesure la difficulté de sa survie seule dans une forêt. Dans sa vie de recluse, la solitude lui pèse parfois, enfin c’est surtout une présence masculine qui lui manque. Son rêve va devenir réalité avec l’arrivée inattendue d’un fugitif. A ce moment-là le roman prend une nouvelle tournure. Il est alors question d’écologie, de la protection des bélugas, d’appel à boycott des produits pétroliers.

Un roman court (108 pages), une lecture agréable mais qui ne m’a pas marquée. Dans ce registre, je pense que Sylvain Tesson restera indétrônable pour moi.

« Dans mon ancienne vie, je possédais une chaîne stéréo, une télévision et j’étais abonnée à un forfait d’une centaine de postes. Pourtant, je pitonnais sans trouver ma place, sans plaisir. J’ai troqué mes appareils contre tous les livres que je n’avais pas eu le temps de lire, et échangé mon emploi à temps plein contre une pile de pages blanches qui, une fois remplies de ma misère en pattes de mouche, le temps d’un hiver, pourraient devenir un gagne-pain. Je réaliserai mon rêve de toujours : vivre de ma plume au fond des bois. »

Note : 3 sur 5.

Un avis sur « Encabanée / Gabrielle Filteau-Chiba »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :