Du côté des indiens / Isabelle Carré

Isabelle Carré dans ce second roman nous offre plusieurs histoires, celles de Ziad, un petit garçon de 10 ans, ses parents Bertrand et Anne, ainsi que leur voisine du 5ème étage Muriel.

Au fur et à mesure que l’on avance dans le roman, les pièces du puzzle se mettent en place et on entre dans l’intimité, les secrets de chacun.

Ziad attend chaque soir que son père rentre, alors que l’ascenseur ne s’arrête pas à leur étage (2ème) mais à celui de Muriel, qu’il va retrouver.

Muriel vit seule. Elle a 34 ans, c’est une belle femme mais écorchée par un premier rôle au cinéma où elle n’a pas réussi à dire « non » au baiser du réalisateur et tout ce qui suivra. Elle va arrêter sa carrière d’actrice et devenir scripte.

Bertrand vit avec une épée de Damoclès au-dessus de sa tête. A tout moment il peut avoir une rupture d’anévrisme. C’est pourquoi quand il rencontre Muriel, il décide de vivre cette passion avec elle. Il se sent vivant et heureux avec cette jeune femme. Ziad va mettre un terme à leur relation en allant voir Muriel.

Anne, la mère de Ziad, c’est une autre histoire que je vous laisse découvrir, mais sachez qu’elle boit de plus en plus. En tout cas ce personnage détonne totalement par rapport aux autres.

On plonge dans l’ambiance d’un plateau de tournage avec Muriel. Il y a de nombreuses références à des films, des répliques. Comme Ziad, on s’émerveille d’assister à cette journée de tournage.

Les personnages sont tourmentés, se posent beaucoup de questions car sont à des moments charnières de leur vie. Ziad sort de l’enfance et agit avec beaucoup de maturité, par rapport à ses parents qui s’enfoncent chacun dans leurs problèmes. Il y a une belle complicité qui naît entre Ziad et Muriel.

J’ai plus accroché au second roman d’Isabelle Carré qu’à son premier. L’écriture est fluide. J’ai passé un bon moment de lecture en compagnie de ses personnages. Mais l’histoire entre Ziad et Muriel aurait pu suffire à faire un roman. Peut-être était-ce un peu trop ambitieux de vouloir développer les 4 personnages. Un roman tout en sensibilité, à l’image de son auteure.

Au fur et à mesure que l’on avance dans le roman, les pièces du puzzle se mettent en place et on entre dans l’intimité, les secrets de chacun.

Ziad attend chaque soir que son père rentre, alors que l’ascenseur ne s’arrête pas à leur étage (2ème) mais à celui de Muriel, qu’il va retrouver.

Muriel vit seule. Elle a 34 ans, c’est une belle femme mais écorchée par un premier rôle au cinéma où elle n’a pas réussi à dire « non » au baiser du réalisateur et tout ce qui suivra. Elle va arrêter sa carrière d’actrice et devenir scripte.

Bertrand vit avec une épée de Damoclès au-dessus de sa tête. A tout moment il peut avoir une rupture d’anévrisme. C’est pourquoi quand il rencontre Muriel, il décide de vivre cette passion avec elle. Il se sent vivant et heureux avec cette jeune femme. Ziad va mettre un terme à leur relation en allant voir Muriel.

Anne, la mère de Ziad, c’est une autre histoire que je vous laisse découvrir, mais sachez qu’elle boit de plus en plus. En tout cas ce personnage détonne totalement par rapport aux autres.

On plonge dans l’ambiance d’un plateau de tournage avec Muriel. Il y a de nombreuses références à des films, des répliques. Comme Ziad, on s’émerveille d’assister à cette journée de tournage.

Les personnages sont tourmentés, se posent beaucoup de questions car sont à des moments charnières de leur vie. Ziad sort de l’enfance et agit avec beaucoup de maturité, par rapport à ses parents qui s’enfoncent chacun dans leurs problèmes. Il y a une belle complicité qui naît entre Ziad et Muriel.

J’ai plus accroché au second roman d’Isabelle Carré qu’à son premier. L’écriture est fluide. J’ai passé un bon moment de lecture en compagnie de ses personnages. Mais l’histoire entre Ziad et Muriel aurait pu suffire à faire un roman. Peut-être était-ce un peu trop ambitieux de vouloir développer les 4 personnages. Un roman tout en sensibilité, à l’image de son auteure.

Note : 4.5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :