La nappe blanche / Françoise Legendre

Ce roman n’est pas une nouveauté, je l’ai découvert à l’occasion du prix C’est facile de lire, organisé par des collègues. L’édition est destinée au public jeunesse mais comme beaucoup de romans jeunesse, il peut également être lu par des adultes. D’ailleurs, il m’arrive souvent de lire des romans pour ados. J’ai bien aimé la série de Marie-Aude Murail, « Sauveurs et fils » dont le 6ème tome vient de sortir et que je ne vais pas tarder à lire et chroniquer par ici ! Parmi les auteurs écrivant aussi bien pour les enfants que pour les adultes, il y a Timothée de Fombelle, Marie-Sabine Roger, Jean-Claude Mourlevat, Anne-Laure Bondoux, que des auteurs que je vous recommande bien évidemment.

« La nappe blanche » est un petit roman par sa taille (collection petite poche) et son nombre de page (45), mais possède de nombreuses qualités 🙂

Tout commence en 1910, lorsque Jeanne brode une nappe blanche en lin pour le mariage de sa petite-fille Anna et de Jean. Cette nappe va traverser l’histoire familiale et celle de la France jusqu’en 2014. On assiste à des moments de bonheur touchants mais aussi à des moments plus difficiles lors de la 1ère et 2ème guerre mondiale. Une belle leçon de transmission à travers cette histoire intergénérationnelle qui ne vous laissera pas indifférent. L’écriture est à la fois simple et poétique, les mots sonnent justes.

Si vous souhaitez d’autres idées de lecture, je vous ajoute ci-dessous la sélection du prix :

  • La plus précieuse des marchandises / Jean-Claude Grumberg (Seuil)
  • L’histoire de Sam ou l’avenir d’une émotion / Jean-Marc Parisis (Flammarion)
  • Une prière à la mer / Khaled Hosseini, illustré par Dan William (Albin Michel)
  • Histoire d’une baleine blanche / Luis Sepulveda (Métailié)
  • Petits portraits de très grandes personnes / Barbara Constantine, illustré par Cécile Gillet (Calmann-Levy)
  • L’homme qui plantait des arbres / Jean Giono (Gallimard)
  • Epices et sentiments / Vincent Engel (Weyrich édition)
  • Maman / Hélène Delforge, illustré par Quentin Gréban (Mijade)
  • Journal d’un enfant de Lune / Joris Chamblain, illustré par Anne-Lise Nalin (Kennes éditions)

C’est une sélection de livres pour des personnes ayant des difficultés de lecture ou souhaitant une lecture facile, rapide. Une démarche de plus en plus proposée dans les bibliothèques sous l’appellation « Facile à lire » pour faciliter l’accès aux livres. Ces livres répondent à certains critères : avoir moins de 200 pages, un récit simple avec peu de mots composés, une typographie sans empattement, une pagination aérée, des chapitres courts et si possible des illustrations. En plus des romans, on y trouve des bandes dessinées, des albums, des livres de photos.

Note : 5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :