Les funambules / Mohammed Aïssaoui

Ce roman démarre fort, voici l’incipit : « Chez nous, il valait mieux avoir un père mort qu’un père absent. Un père mort, on pouvait lui inventer une légende, un accident du destin. Les familles les plus heureuses étaient celles dont le père n’était pas revenu de la guerre : un martyr rayonnait sur au moins trois générations. »Lire la suite « Les funambules / Mohammed Aïssaoui »