Dans un fracas de plumes / Hadassa Tal

Cette poétesse israélienne nous parle d’oiseaux. Des oiseaux qu’elle voit autour d’elle dans la nature mais aussi ceux que son père peint. J’ai trouvé ces poèmes très beaux. Le titre est magnifique. Je vous en partage quelques-uns.

Des merles ivres de sommeil
grimpent sur le trapèze
de l’aube

Sur le rebord d’une fenêtre haute apparaît une grive

Dans la verdure d’un cyprès
le soleil verse
ses rayons

Un colibri rame sur une feuille de géranium
minuscule comme
pour se poser
sur la paume
d’un
enfant

Des nuages
poussent
vers le sud
d’un seul
élan
errant
vers le sud
au galop
dans un bruit
de disparition

Une hirondelle à l’horizon –
ses ailes
transparentes
comme
du papier

Dans des champs délavés de lumière on l’a vue
voler – tracer
une ligne blanche
effacée

En chaque oiseau est sauvegardé un morceau de ciel
A chaque instant de l’inlassable vol

Ce recueil de poésie est l’occasion de vous présenter la maison d’édition Bruno Doucey. J’ai suivi une rencontre VLEEL passionnante avec ses fondateurs : Bruno Doucey et Murielle Szac. Une soirée placée sous le signe de la poésie, de la découverte, des émotions et une belle humanité que j’ai envie de partager avec vous.

C’est une maison d’édition indépendante, vouée à la poésie contemporaine. Ils publient de « la poésie qui parle à tout le monde », soit 182 livres jusqu’à présent. Certains recueil sont bilingues. Vous trouverez des espaces blancs sous les poèmes, ils sont un espace de liberté qui vous est offert. A découvrir, la collection de poésie narrative pour les enfants : poés’histoires. Ils publient également des romans dans la collection « sur le fil », où les destins de poètes croisent la grande Histoire.

Voici une sélection de titres de cette maison d’édition pour entrer dans la poésie :

  • J’ai vu Sisyphe heureux / Katerina Apostolopoulou
  • Ceux qui se taisent / Bruno Doucey
  • Celle qui mangeait le riz froid / Chung-Hee Moon
  • Symphonie du printemps / Giannis Ritsos

Et parce que la poésie est faite pour être dite et écoutée, Bruno Doucey et Murielle Szac partagent des extraits de poèmes sur leur chaîne Youtube. Leur rêve : « acheter de la poésie avec sa carte vitale » !

Note : 5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :