L’hiver dure 90 jours / Claire Audhuy

Dans ce recueil de poésie, l’auteure raconte la perte d’un ami, Bartek, lors de l’attentat de Strasbourg le 11 décembre 2018.
En peu de mots, elle réussit à transmettre ses émotions, le chamboulement de cet événement dans sa vie mais aussi dans la vie de nombreux Strasbourgeois.
C’est beau, émouvant.
Elle retrace tous les moments qui suivent l’annonce par les médias : les visites à l’hôpital, les nombreux messages déposés sur le lieu du drame, le chat resté dans l’appartement, la douleur, l’attente, les souvenirs.

Extraits :

« Ta maman
si belle
à écrit pour Noël
sa compassion
pour tous

Ce qui restera
ce sera cette beauté
de ta maman
de toi
votre beauté

« Ne pas nous mettre au niveau de la violence
au risque de faire gagner la violence deux fois »
ce n’est pas l’Évangile
c’est mon ami le psychiatre »

📚
« J’ai perdu
mon ami
et aussi
un peu
ma ville »
📚

Note : 5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :