Les aérostats / Amélie Nothomb

C’est mon rendez-vous incontournable de la rentrée littéraire !

Tous les ans, à la fin de l’été, je retrouve avec plaisir la plume d’Amélie Nothomb. Certes, tous les romans d’Amélie Nothomb ne sont pas des chefs d’œuvre. Mais il est vrai qu’elle a placé la barre très haut avec ses premiers romans.

Je dois vous avouer ici la raison de mon affection inconditionnelle pour cette auteure, outre son écriture et ses histoires hors du commun. Il y a de cela 20 ans, j’ai rencontré mon conjoint dans la bibliothèque où je travaillais. Oui, il s’agissait d’un usager de la bibliothèque. Oui, les bibliothèques peuvent être des lieux de rencontre ! Bref, nous avons commencé à discuter autour des livres d’Amélie Nothomb et c’est ainsi que notre histoire a débuté et se poursuit encore aujourd’hui. Chaque année, nous lisons tous les deux le nouveau roman d’Amélie Nothomb, une tradition !

Et cette année je trouve qu’il s’agit d’un bon cru ! Petit clin d’œil au champagne dont Amélie Nothomb raffole et qu’elle glisse souvent dans ses romans.

Le roman se lit facilement et les prénoms des personnages sont originaux, comme d’habitude.

A Bruxelles, Ange, jeune étudiante en philologie solitaire et marginale, donne des cours de français à un lycéen, Pie, identifié comme dyslexique. Mais vu la rapidité avec laquelle il passe de zéro lecture à lire l’Iliade et l’Odyssée, je n’aurais pas posé le même diagnostic ! En résumé : un garçon très intelligent, aimant les maths mais pas la lecture. L’occasion de placer quelques classiques et de donner au lecteur l’envie de les lire aussi. Ode à la littérature.

Le père du jeune homme les observe par un miroir sans tain. Après chaque leçon, il vient faire des reproches à Ange sur sa façon d’enseigner. La jeune femme ne se laisse pas faire et remballe le père, ses arguments sont imparables. Au fil des leçons, un lien va se tisser entre les deux jeunes gens. Ils n’ont que 3 ans d’écart. Pie va parler à Ange de sa vie hyper-contrôlée par son père, l’absence de sa mère. Il va demander de l’aide à Ange et peu à peu se rebeller.

Les dialogues sont percutants et drôles. Comme souvent, le roman se termine de manière abrupte.

J’ai passé un bon moment de lecture en compagnie du dernier roman d’Amélie Nothomb. Rendez-vous dans un an !

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :