Le livre des nuits

Je n’aurais certainement pas lu ce livre sans l’intervention de Sylvie lors du #vleel consacré à Laurine Roux pour son roman « Le sanctuaire », où elle faisait le rapprochement entre les deux romancières. Elle nous a ensuite proposé une lecture commune et nous sommes 9 à avoir pris part à cette aventure. Première lecture commune pourLire la suite « Le livre des nuits »

La fenêtre au sud / Gyrdir Eliasson

Nous sommes au printemps, un écrivain, seul au bord de la mer, nous raconte ses journées, comment il essaie d’avancer dans l’écriture de son roman. Il écrit aussi des poèmes de temps en temps. Il refuse d’utiliser un ordinateur et tape à la machine à écrire avec un ruban usé. Si usé que les lettresLire la suite « La fenêtre au sud / Gyrdir Eliasson »

Cinq dans tes yeux / Hadrien Bels

L’auteur nous plonge dans le Marseille des années 90. Le narrateur est surnommé Stress, un petit blanc. Ce jeune nous raconte avec son franc-parler sa vie dans un quartier, « le Panier ». Un portrait haut en couleur dans un langage imagé et poétique, avec humour et autodérision. Connaissez-vous le mot « venants » ? Il désigne les « bobos » àLire la suite « Cinq dans tes yeux / Hadrien Bels »

Dans un fracas de plumes / Hadassa Tal

Cette poétesse israélienne nous parle d’oiseaux. Des oiseaux qu’elle voit autour d’elle dans la nature mais aussi ceux que son père peint. J’ai trouvé ces poèmes très beaux. Le titre est magnifique. Je vous en partage quelques-uns. Des merles ivres de sommeilgrimpent sur le trapèzede l’aube Sur le rebord d’une fenêtre haute apparaît une griveLire la suite « Dans un fracas de plumes / Hadassa Tal »

Là où chantent les écrevisses / Delia Owens

Que vous dire sur ce roman qui a déjà été lu et présenté maintes fois ! Nous sommes aux Etats-Unis, en Caroline du Nord, dans une zone marécageuse. C’est l’histoire assez triste d’une fille, Kya. Elle a 6 ans en 1952. Elle est la benjamine, elle a 4 frères et sœurs. Tous partent les uns aprèsLire la suite « Là où chantent les écrevisses / Delia Owens »

Il est des hommes qui se perdront toujours / Rebecca Lighieri

Quelle claque ! Alors celui-ci est un énorme coup de cœur ! Mais ça ne m’étonne pas trop, puisque je vois qu’en fait Rebecca Lighieri est Emmanuelle Bayamack-Tam, ceci explique cela ! Ce roman est l’histoire d’une famille racontée par l’aîné des enfants, Karel. Il a une sœur, Hendricka et un frère, Mohand. « Nous étions trois à avoirLire la suite « Il est des hommes qui se perdront toujours / Rebecca Lighieri »

La rentrée littéraire d’hiver 2021

Voici ma sélection en cette rentrée littéraire francophone bien chargée ! « 493 romans paraissent en janvier et février, soit 2,5% de plus par rapport aux 481 nouveautés du début 2020, avec une hausse particulièrement marquée des fictions françaises (+3%). » « Pour la deuxième année consécutive, le nombre de primo-romanciers est en baisse : 63 vivront en janvierLire la suite « La rentrée littéraire d’hiver 2021 »

Le mal-épris / Bénédicte Soymier

Deuxième lecture de cette rentrée littéraire d’hiver, une lecture en apnée pour ce premier roman écrit par Bénédicte Soymier alias « Au fil des livres » sur Instagram où elles partagent ses lectures depuis un moment. Elle nous raconte la vie de Paul. Voici l’incipit : « Paul n’est pas beau ». Ça commence fort ! Les phrases sont courtes. LeLire la suite « Le mal-épris / Bénédicte Soymier »

Mauvaises herbes / Dima Abdallah

Ce premier roman nous plonge dans le quotidien d’une famille à Beyrouth en 1983, donc au Liban en pleine guerre civile. Le chapitres alternent entre la voix de l’enfant puis la voix de l’adulte. Chacun apporte son point de vue, ses sentiments, la façon dont il vit tout cela. C’est un récit poignant, vu avecLire la suite « Mauvaises herbes / Dima Abdallah »

Chicago / Marion Richez

Le lecteur découvre Ramona, une jeune femme venue d’Europe pour enseigner à Chicago. Elle est solitaire, a du mal à s’adapter et s’intégrer. Elle va rencontrer un jeune homme lors d’un concert à l’opéra, Jon. Jon est garagiste, lui aussi est enfermé dans sa solitude et sa difficulté à aller vers les autres, sorte deLire la suite « Chicago / Marion Richez »